Accueil
À propos Événements Contact

Madjin

Biographie
Karine Martineau est une artiste Franco-Canadienne vivant à Montréal. Son nom d'artiste Madjin, est un clin d'oeil à son deuxième prénom (Madjean) inventé par son père, en croisant les prénoms de ses deux grands mères.
Dès son plus jeune âge, sa passion pour le dessin et la peinture se développe. Elle participe à de nombreux ateliers et résidences d'artiste. Elle effectue également un échange artistique avec la Chine pendant un mois à l'Académie des Beaux Arts de Luxun.


Diplômée de l'École Supérieure des Beaux-arts de Nîmes, en France, en 2008 et de l'École des arts visuels et médiatiques de l'UQAM, en 2010, elle a reçu la bourse Charest-Wallot Printemps, pour son œuvre Château D'ô, présentée à l'exposition collective Passage à découvert, à la galerie de l'UQAM, en 2011.

Elle a exposé ses oeuvres dans plusieurs villes en France (Montpellier, Castries, Gréoux-Les-Bains) et au Canada, notamment à la Galerie Art Neuf à Montréal. Elle a participé à plusieurs évènements artistiques au fil des années : FIAC à Paris (assistante de l'artiste Krijn De Koning à la Foire internationale d'art contemporain), Biennale de Montréal, Francofête de l'Université McGill, etc. Elle a également animé la création d'une oeuvre collective avec plus de 70 personnes au sein de l'établissement d'enseignement primaire Lambert-Closse en octobre 2019.


Démarche
Madjin dessine des portraits depuis son plus jeune âge, cherchant à appréhender l'unicité de chaque être à travers l'expression de son visage.

Elle se tourne vers la peinture abstraite durant ses études aux Beaux-Arts et s'intéresse dès lors à la diversité des couleurs et des textures, tout en se déplaçant autour de ses toiles à mesure qu'elle crée pour renouveler sa composition au fil du temps.

Madjin aime naviguer entre ces deux médiums de création car le figuratif lui apporte un pont vers l'âme humaine tandis que l'abstrait lui offre une immense liberté et une porte vers l'expression de ses émotions personnelles.

Les titres de ses œuvres se veulent une continuité de la création, comme une sorte de poésie ou d'allégorie.


FIGURATIF
Dans ses projets actuels, Madjin se questionne sur les histoires personnelles, les cultures, les parcours de vie et utilise le portrait réaliste comme moyen de narration. Elle se tourne vers un art relationnel, où la création ne peut se réaliser sans la participation active des personnes rencontrées. L’œuvre devient un prétexte pour un échange, une transmission de connaissance et de mémoire.

Dans ces portraits, Madjin s’intéresse particulièrement au regard qu’elle tente de rendre le plus expressif possible afin que le spectateur se sente interpellé et souhaite en savoir plus sur le vécu de chaque personne.

« À la lueur des entretiens qu’elle passe avec ses modèles, Madjin offre des portraits plus vrais que nature, tentant, par la force du regard, de croquer les âmes. » Julie Bramond - McGill


ABSTRAIT
À l'inverse de ses portraits réalistes qui demandent de la minutie, une dextérité et un certain contrôle, Madjin peint ses toiles abstraites dans la plus grande spontanéité. Son processus créatif est instinctif.

Lorsqu'elle crée, Madjin se laisse influencer par ses émotions du moment. Son approche est liée à une gestuelle, riches en textures et en mouvements. Elle aime utiliser la peinture directement sortie du pot, dans un mouvement rapide, tel un geste libérateur. Elle travaille par terre et peint plusieurs toiles en même temps, ce qui lui permet de se concentrer sur la composition.

Madjin travaille essentiellement à la spatule, puis intègre le rouleau, le pinceau et même ses mains / doigts. Dans ses peintures, elle ajoute souvent le dripping qui permet une fluidité et sert de lien avec le reste de la composition. Ses toiles se déclinent dans des couleurs vives, parfois leur surface est recouverte de peinture, parfois elles sont plus aérées. Le fait de laisser apparaître le support vierge est récurrent dans ses peintures.

Selon Madjin, plus la peinture respire, plus belle est la composition. Ses variations suivent une évolution personnelle de l'artiste. Elle pratique l'art abstrait car les possibilités sont infinies et le spectateur peut inventer sa propre histoire, se laisser immerger dans la couleur, se perdre dans les formes et la matière. Elle crée des œuvres passionnées, colorées, lumineuses et inspirantes.
Récemment, elle récupère d'anciennes toiles glanées dans les rues de Montréal ou chez les gens. Elle leur donne une seconde vie. C'est également une sorte de démarche de conservation, En effet, elle laisse volontairement visibles certaines traces de l'ancienne peinture. Elle permet ainsi un dialogue subtil entre le passé de la toile réutilisée et la création qui évolue d'un artiste à l'autre.


Suivez moi

© Copyright Madjin 2020